Holzessegfabrik
Fabrique d'acide pyroligneux
Holzessigfabrik
Lambiotte - Vigneron
Bissen


Lambiotte - Vigneron - 1893 (Document: Archives de l'Etat d'Arlon; Scan: Julien Majkowski)
Bois pour chemins de fer, construction, menuiserie, ébénisterie, houillères, chauffage, etc. et charbon de bois
Scieries à vapeur à Marbehan (Belgique) et Bissen (Luxembourg)
Produits chimiques (Distillation des bois)
Acétates et Pyrolignites, Alcool méthylique, Acides acétiques, Acétone, Charbon de bois, Goudron, etc.
Usines à Marbehan (Belgique) et Bissen (Luxembourg) et Prémery (Nièvre, France)
Chantier de créosotage (Procédé Blythe) à Erquelines (Bassin) et à Marbehan
Dépôt de bois avec gare privée: 362 rue Rogier à Bruxelles


Historique - Geschichtlicher Überblick
   
(1875)

(Charles Mullesch - Sinner, né à Bissen (L) le 5.1.1846, époux de Sinner Elisabeth * 18.2.1847 à Berg, rachète une maison en face du château Lambiotte à Marbehan)

<=1874: Etalle

Hôtel de la Gare, Mullesch - Sinner, Marbehan

   
  Activités de Lambiotte - Vigneron à Bissen
   
1883

Félix de Blochausen, Ministre d'État, rachète des forêts d'une superficie totale de 326 ha à Bissen aux lieux-dits Steinäcker, Laschtert, Bischtert, Hart, Seitert, Ochsenstall, Scheelheck, de la famille Lancellotti, héritière de l'ancienne Usine de Bissen.

Lucien Lambiotte - Vigneron, marchand de bois de Marbehan, réalise l'abattage des arbres et les scie sur place.

   
1883 Die Schreinerei und die monumentale „Cheminée" der früheren Bissener Hütte wurden im Jahre 1883 von der Firma Lambiotte - Vigneron aus Marbehan von Mathias Kilbourg gepachtet, die darin Holzessig und Teerprodukte herstellte.
   
2.1884  
   
1884

Holzessigfabrik - Fabrique d'acide pyroligneux Lambiotte - Vigneron

Demande de Joseph Beurlet, (de Waha / Marche) chef chantier, au nom de Lucien Lambiotte - Vigneron de Marbehan / Belgique, pour établir une usine pour la carbonisation des bois en vase clos pour en retirer les pyroligneux sur le site de l'ancienne forge de Bissen (loué de Mathias Kilbourg).

Autorisation du 8.11.1884

1884-1891

LAMBIOTTE Lucien, Industriel, Bruxelles
Usine pour la carbonisation des bois 

J90 / 1494

 

Holz-Versteigerung zu Bissen.
Samstag, den 6. März 1886, präzis um 10 Uhr Morgens anfangend, läßt Herr Lambiotte-Vigneron, meistbietend auf Borg bis 11. November künftig versteigern:

A. Im Walde „Bischtert",
200 Korden Buchenscheitholz prima Qualität,

B. Am Bahnhofe zu Bissen,
51 Korden Buchenscheitholz prima Qualität.
40 Kubikmeter Eichenbrennholz.

Anfang im Walde „Bischtert".
Unbekannte Ansteigerer haben Bürgschaft zu stellen.

Mersch, 25. Februar 1886.
RUTH, Notar

(LW: 1.3.1886)

   
   
  1887-1892: Octave Beurlet - Trausch, frère de Joseph Beurlet, directeur de l'usine
   
 

Personnel: e.a.:

François-Joseph Langue, Habay-la-Vieille, Fuhrmann
Gillardin, Marbehan
Antoine Thilmany - Heinen

   
? - 1892

A la gare de Bissen fonctionne une scierie avec 2 machines à vapeur de 15 ch chacune

Joseph Beurlet, frère de Octave Beurlet, directeur de la scierie

   
1891

Gestern wurde der auf der Fabrik des Herrn Lambiotte zu Bissen (Großherzogtum Luxemburg) verunglückte und schrecklich durch Brandwunden entstellte Arbeiter Gillardin in Marbehan beerdigt. Er war ledigen Standes.

(LW: 6.6.1891)

Accident mortel de l'ouvrier célibataire Gillardin, de Marbehan, à l'Usine Lambiotte à Bissen

   
1892 La famille Beurlet - Trausch va à Marbehan. Octave Beurlet devient directeur de l'Usine Lambiotte à Marbehan
1894: Octave Beurlet devient contremaître à Bertrix
1899: retour à Bissen
1893  
vers 1893 Arrêt de production
   
   
   
   
   
   
  L'origine des Lambiotte vers 1680 est Liège, puis passage progressif vers
Barvaux - Hotton, où ils sont exploitants forestiers
  Lucien Edouard Lambiotte (1833-1893) passe à Marche vers 1860.
   
   
  Activités de Lambiotte - Vigneron à Marbehan
1867

Lucien Edouard Lambiotte (1833-1893) fait une première demande pour établir une scierie à Marbehan près de la gare.

(Collection: Julien Majkowski)

1868 - 1890 Scierie
   
1882

Ludolphe Lambiotte, fils de Lucien Edouard Lambiotte, crée l'usine située plus au sud.
Progressivement, il passe de 5 à 10 fours Dromarts.
Dans un rapport de 1889, on constate en plus une batterie de 2*8 fours à vase clos.

(Collection: Danielle et Julien Majkowski)

  Abandon des fours Dromarts suite à une explosion survenue dans l'usine de Prémery (F)
1890 - 1937 Scierie, Carbonisation discontinue, Dérivés du bois en discontinu
   
1928 L'usine met en service la distillation continue.
Date importante, car les concurrents qui n'ont pas fait ce changement, ont fini en faillite.
   
1937-1939

L'usine construit une carbonisation continue. Pour ce faire, on démolit la scierie, pour y placer le nouveau bâtiment.

1937 - 1950 

Carbonisation discontinue, Dérivés du bois en continu

   
1940 - 1945 Ralentissement dû à la guerre.
   
1945 - 1947/48 Les deux carbonisations fonctionnent en parallèle.
   
Vers 1948 On arrête la carbonisation discontinue.
Vers 1950 On installe la scierie dans l'ancien bâtiment de la carbonisation discontinue.
   
1950 - 1999 Scierie, Carbonisation continue, Dérivés du bois en continu
   
Après 1999  Exploitation exclusive des activités chimiques
Et en une centaine d’années elles sont passées de 100% bois à 100% chimiques
 
(Infos: Julien Majkowski)
   
  Site officiel: www.lambiotte.com
   
   
   

 


Publicité Lambiotte & Co, Marbehan - (LW: 27.3.1913)


Scierie à vapeur Lambiotte - Vigneron, près de la gare à Marbehan (Collection: Julien Majkowski)


Usines Lambiotte, Marbehan (Carte postale: L'Illustration Générale, Bruxelles-Paris; collection: industrie.lu)


Usine Lambiotte - Vigneron, Zone NO à Marbehan, à la droite la batterie de 2*8 fours - 1908 (Collection: Danielle et Julien Majkowski)



Carbonisation - 1945 (Collection: Julien Majkowski)

Produits - Produkte
    Début production   Fin production
  Holzessig      
  Holzteer      
  Holzkohlenpakete für den Hausgebrauch, für Schneider, Näherinnen und Büglerinnen      

 

Les frères BEURLET

BEURLET Octave
Né à Waha (B)  le 29 août 1860
Mariage à Bissen (L) le 8 sept 1885 à Trausch  Anne – En Belgique, traduction de l’acte.
14 mai   1886 sur acte de naissance mécanicien domicilié à Waha, et récemment à Bissen
2 sept     1887   domicilié à Bissen, directeur.
27 juillet 1889 directeur d’une fabrique
Décès  le 6/6/1901 à Bissen(L). (41 ans !)

BEURLET Joseph (Prénoms complets :  variables !)
Né à Waha (B)  Le 17 janv 1856   Hubert Joseph Florian
Domicilié à Bissen (L) le xxx
Se domicilie à Bertrix (B) le 1 avril 1892.  (Florian Hubert Joseph)
Se marie à Bissen (L) le 5 août 1892  à Kinkels Thérèse, mais restent  à Bertrix.
La signature sur un acte de naissance de 1902 (où il est repris comme directeur d’usine)  est bien identique à celle des actes en 1905 et 1907, où il est toujours directeur.
Date de décès inconnue.

Conclusion :
Joseph et Octave sont « les bras droits) du couple Lambiotte-Vigneron
Si on reprend vos notes dans ce contexte, on peut donc conclure que Joseph est actif dans la construction de Bertrix, dès 1892.
Qu’à la même date, Octave est directeur à Marbehan.

1894. Décès de Lambiotte Lucien et création des frères Lambiotte.
Visiblement, Octave n’est plus le bienvenu, et se fait évincer. Il va rejoindre son frère à Bertrix. Comme Joseph est déjà directeur, il est repris comme « contremaitre ».
Visiblement il s’est dit mieux vaut être premier dans son pays que 2ème à Rome, et est retourné à Bissen.

Info: Julien Majkowski

 

Liens / Links
Chimie-Industrien zu Lëtzebuerg - Industries chimiques au Luxembourg - Chemieindustrien in Luxemburg

Bibliographie
   Titel - Titre
Author - Auteur - Autor
Date
Edition - Verlag
Contents - Contenu - Inhalt
Pages- Seiten
ISBN

300 Jahre Industrie in Bissen

Kalmes Victor 1973

Gemeindeverwaltung Bissen

Nagelfabrik Bissen

u.a.

Die "Godrongsfabrik"

182

 

This is not the official page of this company. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo