Société Anonyme des Forges et Laminoirs de Luxembourg
Hollericher Walzwerk


Société des Forges et Laminoirs de Luxembourg - 1872 (Document: ANLux)


Historique - Geschichtlicher Überblick
8.1872 Société des Forges et Laminoirs de Luxembourg (emplacement du Fort Wedell) (Fondateurs: Pierre Brasseur, Eugène Muller, Auguste de Gerlache, ...)
10.3.1873

Arrêté royal grand-ducal du 10 mars 1873, autorisant l'établissement de la société anonyme des «Forges et Laminoirs de Luxembourg», et approuvant les statuts de cette société.

Par devant Me M.-E. Rausch, notaire, résidant en la ville de Luxembourg, chef-lieu du Grand-Duché de ce nom, en présence des témoins soussignés, ont comparu :
1° M. Alexis Brasseur, avocat-avoué, demeurant à Luxembourg, agissant :
a) en son nom personnel,
b) comme mandataire de :
I . M. Arthur Bron, ingénieur, demeurant à Monceau-sur-Sambre, aux termes d'une procuration que celui-ci lui a conférée en son nom personnel et comme se portant fort de M. Ferdinand Washer, propriétaire, demeurant à Bruxelles, aux termes d'un acte sous seing privé en date d'hier;
II. M. Auguste Brasseur, ingénieur et agent de change, demeurant à Bruxelles, aux termes d'une procuration sous seing privé en date d'hier ;
III. M. Edmond Barth, juge au tribunal d'Arlon, demeurant à Arlon ;
IV. la raison sociale «Schwartz frères», banquiers à Arlon; M. Antoine Sonnety, échevin, demeurant à Arlon;
VI. M. Emile Tandel, chef de bureau au Gouvernement provincial, demeurant à Arlon ; VII. M. Jean-Baptiste Montlibert, contrôleur des contributions, demeurant à Arlon, aux termes d'une procuration collective délivrée par les cinq derniers nommés sous leurs signatures privées, à la date d'hier, - les procurations susénoncées paraphées ne varietur sont annexées aux présentes, avec lesquelles elles seront soumises à l'enregistrement;
c) comme se portant fort de :
I . M. Jean Bastien - Hertert, négociant, demeurant à Eich,
II. M. Léopold Dumont, assistant des douanes, demeurant à Luxembourg,
III. M. François Ettinger, propriétaire, demeurant à Luxembourg,
IV. M. Jean-Baptiste Ferron, fabricant, demeurant à Luxembourg,
V. M. Bernard Graff, professeur, demeurant à Luxembourg,
VI. M. Rodolph Heck, juge de paix, demeurant à Luxembourg,
VII. M. Antoine Hartmann, ingénieur des travaux publics, demeurant à Diekirch,
VIII. M. Léon Lamort, industriel, demeurant à Senningen,
IX. M. Gabriel Mayer, fabricant, demeurant à Luxembourg,
X. M. Dominique Noël, contrôleur des contributions, demeurant à Mondercange,
XI. M. Jean-Baptiste Wolff, rentier, demeurant à Luxembourg;

2° M. Pierre Brasseur, directeur-gérant de hauts-fourneaux, demeurant à Esch-sur-l'Alzette, agissant en son nom personnel et comme se portant fort de
M. Auguste de Gerlache, rentier, demeurant à Differdange, et de
M. Charles Saur, receveur des contributions, demeurant à Esch-sur-l'Alzette ;
3° M. le docteur Jean-Baptiste-Albert Bivort, médecin, demeurant à Luxembourg;
4° M. Charles Boucon, fabricant de tabac, demeurant à Luxembourg, assistant en son nom personnel et comme se portant fort de M. Charles Simonis, avocat-avoué, demeurant à Luxembourg;
M. Charles Collart, maître de forges, demeurant à Dommeldange, agissant pour la raison sociale «Charles et Jules Collart», maîtres de forges à Steinfort;
6° M. Gustave Defacqz, industriel, demeurant à Liége, agissant tant en son nom personnel qu'au nom et comme se portant fort de
MM. Bufquin des Essarts, propriétaires, demeurant à Charleroi, et Jules Raingo, négociant à Liége ;
M. Eugène Muller, ingénieur et constructeur, demeurant à Gasperich, agissant tant en son nom personnel qu'au nom et comme se portant fort de
M. Jean-Nicolas Flesch, propriétaire, demeurant à Luxembourg, et
M. Jean-Pierre Kuborn, comptable, demeurant à Esch-sur-l'Alzette.

Il est formé par les présents statuts, entre les comparants et tous ceux qui deviendront propriétaires des actions ci-après créées, une société anonyme sous la dénomination «Forges et Laminoirs de Luxembourg». Son siège est à Luxembourg.

La durée de la société est fixée à quatre-vingt-dix ans, qui prendront cours à partir de l'approbation des présentes par le Gouvernement grand-ducal.

Le fonds social est fixé à 600.000 francs, représenté par 1.200 actions de 500 fr. chacune.

1873

Société Anonyme des Forges & Laminoirs de Luxembourg

Action de 500 francs

15.5.1873

signée e.a. par Jules Reuleaux, directeur-gérant et A. Brasseur, président du conseil d'administration

(Collection: industrie.lu)

  Equipement prévu:
35 fours à puddler et à chauffer (Flammfrischverfahren)
2 trains ébrancheurs
1 train marchand
1 train d'aisance
2 petits trains
2 marteaux pilons
27 chaudières à vapeur, chauffées par les fours à puddler et à chauffer
5 machines à vapeur d'une force collective de 250 CV pour activer les différents trains
4 cisailles et une scie à vapeur pour couper les fers
1 atelier de tournage avec machine à vapeur et 2 petites forges
5 machines pour alimenter les chaudières

Production du fer fini prévue 400 t/mois, plus tard 1200 t/mois
10.3.1873 Les statuts furent approuvés par un arrêté royal grand-ducal à la Haye
6.1873 L'usine est partiellement mise en marche
1874 Tous les instruments de travail sont en activité
 

Arrêté royal grand-ducal du 9 février 1874, approuvant les statuts modifiés de la société anonyme des «Forges et laminoirs de Luxembourg».

Pardevant Me M.-E. Rausch, notaire, résidant en la ville de Luxembourg, chef-lieu du Grand-Duché de ce nom, en présence des témoins soussignés, comparut:
M. Jules Reuleaux, ingénieur demeurant à Luxembourg, directeur-gérant de la société anonyme établie à Luxembourg, sous la dénomination de «Forges et laminoirs de Luxembourg» agissant au nom de la dite société, en vertu de la délégation lui conférée à cette fin par décision de l'assemblée générale des actionnaires en date du 23 novembre 1873. - (Un extrait du procès verbal de la dite assemblée générale, paraphé ne varietur, a été annexé aux présentes, avec lesquelles i l sera soumis à la formalité de l'enregistrement.)
Lequel comparant a exposé que, conformément aux art. 9 et 55 des statuts de la susdite société, l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires a, sous la date du 23 novembre 1873, décrété une augmentation du fonds social, et il requiert le notaire soussigné de dresser acte authentique de la modification apportée par cette décision à l'art. 8 du contrat de société reçu par le notaire soussigné le 3 août 1872, de la manière suivante :
a) Le capital social est porté à huit cent mille francs.
Il sera émis immédiatement trois cents actions représentant cent cinquante mille francs et les »cent autres resteront à la souche jusqu'à décision ultérieure du conseil général.
b) Les nouvelles actions sont affectées de préférence et au pair aux actionnaires avec droit d'option jusqu'au 10 décembre 1873.
c) Les époques et quotités de versement sont fixées comme suit :
200 francs par action nouvelle le 20 décembre 1873; 150 francs le 20 janvier 1874, et 150 francs le 20 février 1874.
Il sera bonifié un intérêt de 6% l'an sur les versements anticipés; de même une retenue égale sera effectuée sur les versements en retard.
d) Les versements se feront au siège social (Luxembourg-gare), à la Caisse commerciale et industrielle Fr. Berger et Cie à Luxembourg, et chez ses correspondants en Belgique.
Le comparant déclare encore que les modifications, proposées par l'arrêté royal grand-ducal du 10 mars 1873, concernant l'art. 17 et l'art. additionnel 1 des statuts, ont été acceptées par le conseil général.
Dont acte, lu à M. le comparant et lu et interprété aux témoins, en présence de M. le comparant, tous connus du notaire et d'après leurs noms, états et demeures.
Fait et passé à Luxembourg, en l'étude, le 30 novembre 1873, en présence des sieurs Jean Gottfring, fabricant de chaises, et Jean Jung, menuisier, demeurant tous les deux à Luxembourg, témoins pour ce requis, qui ont signé avec M. le comparant et le notaire.
(signés) Jules Reuleaux. J. Jung. Jean Gottfring. Eug. Rausch.

1873-1877 Location de la nouvelle caserne du Rham à la Société des forges et Laminoirs à Luxembourg. (ANLux H 378/11)
vers 1873 150 ouvriers; 6 fours à puddler; 2 fours à réchauffer desservant un train à loupes, un train marchand et un petit train
1874 Consommation moyenne de charbon: 700-750 t / mois, celle de fonte de 450 t
  Production:
- fers marchands: ronds, carrés, plats, feuillards;
- fers spéciaux: cornières, fers à vitrages, rails
1874 Jules Reuleaux, ingénieur demeurant à Luxembourg, directeur-gérant de la société anonyme établie à Luxembourg, sous la dénomination de «Forges et laminoirs de Luxembourg»
   
1876-1878 Constant de Muyser, ingénieur aux Forges et laminoirs de Luxembourg
   
1878 Allgemeine Krise
   
1883
Hollericher Walzwerk
Joseph Simons & Cie
1883 Nouvelles installations; 110 ouvriers; Production: 27.000 t de fer
14 Puddelöfen
<=1884 Bestellung von Fonte de moulage N°V im Hüttenwerk Rümelingen. Anlieferung per Waggon
1884 Production: 2.500 t de fers ébauchés et 8.000 t de fers marchands et fer spéciaux
<=1885 Emploi comme fontes dans leur fabrication des fontes à minettes pures du Grand-Duché et des fontes Spiegel de première marque allemandes (Spiegelgusseisen aus Deutschland)
10.8.1882 / 20.4.1885 / 21.5.1885

Die Gesellschaften J . Simons und Cie, resp. J . Simons und Cie, Hollericher Walzwerk bringen in die Société anonyme des Mines et Hauts Fourneaux de Differdange ein:
Das Hollericher Walzwerk mit Gebäude, Maschinen, Büreaux, ein Terrain auf Fort Wedel, usw

   
4.1885 Hollericher Walzwerk;
Joseph Simons, Director zu Gasperich;
Abonnenten für das Telefonnetz
   
   
vers 1885 Reprise par la Société des mines et hauts-fourneaux de Differdange
   
1886

Patent N° 39668: Universalwalzwerk für Stabeisen
G. Balthasar in Hollerich

(Gibt es einen Zusammenhang zwischen G. Balthasar und dem Hollericher Walzwerk?)

   
1887 Faillite
1887

Falliment der Differdinger Minen und Hochöfen-Gesellschaft

Theodor RISCH, Em. WILHELMY, Advokat-Anwälte und Alph. MÜNCHEN, Ingenieur, zu Luxemburg, Curatoren des Falliments

4.8.1887

Versteigerung des Walzwerkes (2,99 ha)

   
11.1887 Arrêt de la production
   
11.1888

Man ist eben damit beschäftigt, die letzten Reste der ehemaligen Hochöfen in Hollerich zu zerstören. Seit dem Stillstehen genannten Werkes und der Hollericher Walzwerke sind die Folgen der dadurch entstandenen großen Arbeitslosigkeit in hiesiger Gegend sehr fühlbar geworden. Die Gesellschaft (Champagnerfabrik) E. Mercier u. Co. aus Luxemburg hat das Terrain mit den Gebäulichkeiten erworben. Es soll daselbst eine Glasfabrik errichtet werden.

Die Gebäulichkeiten und das Terrain des Walzwerkes wurden von einer deutschen Konkurrenzgesellschaft erworben, um anderweitige Konkurrenz zu beseitigen. Die Gebäulichkeiten sind demoliert, und will die Gesellschaft das sehr geräumige Terrain in Parzellen als Bauplätze verkaufen.

(LW: 26.11.1888)

   
1889 Duchscher Pierre
   
  Construction de la Fabrique Mercier sur l'ancien site


Jeton Hollericher Walzwerk - 1 (Collection: industrie.lu)



Bahnhof Luxemburg - Zollschuppen - Güterschuppen, Früheres Fort Wedell, Luxemburger Walzwerk, Mahlmann, Hippert, Muller - Buck, Eisen-Constructeur, Projectiertes Petroleum-Magazin - 1876 (Document: ANLux H811



Nouvelle fabrique de velours, Magasin Mercier, Ateliers Duchscher avec Fonderie à établir (dans une partie des anciens bâtiments de la Société des Forges et Laminoirs de Luxembourg), route de Hollerich - 1872 (Document: ANLux)


Mémorial No 34 du 15.7.1875

Bibliographie
   Titel - Titre
Author - Auteur - Autor
Date
Edition - Verlag
Contents - Contenu - Inhalt
Pages- Seiten
ISBN
  Les débuts de l'Usine de Differdange (1896 -1900) Logelin-Simon Armand 1996 Dans: Galerie - Revue culturelle et pédagogique 14 (1996) No 1   75-116  
Liebes, altes Hollerich Etringer Norbert 1989 Verlag Emile Borschette   172  
La situation de l'industrie et du commerce dans le Grand-Duché de 1839 - 1889

Metz Ed.

Gemen Ch.

12.1889     116  

 

This is not the official page of this company. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo