Hutfabrik
Fabrique de chapeaux
Hutfabrik
La Panama
Manufacture luxembourgeoise de chapeaux de paille

Luxembourg - Mersch - Lintgen



Historique - Geschichtlicher Überblick
 
 
1869 Manufacture de chapeaux de paille du Grand-Duché de Luxembourg
L. Müller, J. Reuter, F. Worms (1869; ANLux H808)
im Höltgesgarten
   
6.1869

Seit einigen Tagen befindet sich eine Succursale der Merscher Hutfabrik im früheren Arsenal - Gebäude in Luxemburg.

Kinder, Greise und schwächliche Personen, die zu keiner sonst ermüdenden Arbeit fähig sind, können sich mit etwas Übung dem Hutflechten unterziehen.

Außer den Häusern in Mersch und Lintgen beschäftigt die Succursale in Luxemburg schon jetzt nicht weniger als 132 Kinder und wird deren bald 200 beschäftigen können; die Gesellschaft beabsichtigt, ebenfalls in Junglinster eine Succursale zu errichten.

Der Absatz nach dem Auslande ist gesichert und daher wird diese Industrie eine schönen Zukunft entgegensehen.
Uns scheint, der Staat könne und dürfte nicht geizen, um dieser Industrie und ihren Urhebern etwas unter die Arme zu greifen. Nicht als ob er sie mit Geld und dergleichen Vorteilen unterstützen sollte, nein, aber er sollte ihr auf mehrere Jahre eines der vielen noch disponibeln Festungsgebäude, die ja doch ihrem Verfall entgegengehen, gratis ein räumen weniger können die Industriellen, die Herren Jos. Reuter und Worms nicht fordern und weniger könnte der Staat ihnen nicht gestatten. Für den Winter kann die Fabrik nicht im Arsenalgebäude bleiben; was steht im Wege, daß der Staat ihnen einer der vielen Casernenflügel einräume, die noch unbewohnt und unbenützt sind? oder soll die Fabrik wieder eingehen?

(LW: 30.6.1869)

   
   
25.5.1870

Arrêté royal grand-ducal du 25 mai 1870, autorisant l'établissement de la Société anonyme « La Panama, manufacture luxembourgeoise de chapeaux de paille ».

MM. 1° Lazare Müller, négociant, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour quarante actions ;
2° Louis Ruth, notaire, résidant et demeurant à Mersch ;
3° Joseph-Jules Reuter ; pour cinquante actions;
4° Félix Worms, pour cinquante actions, ces deux négociants, demeurant à Luxembourg ;

Société anonyme, sous la dénomination: « La Panama, manufacture luxembourgeoise de chapeaux de paille ».

Son siège est à Luxembourg ; les fabriques principales sont à Luxembourg et à Mersch.

Des ateliers de tressage et des succursales pourront être établis même à l'étranger.

La durée de la Société est fixée à vingt ans, qui prendront cours le jour même de sa constitution.

La Société a pour objet principal la fabrication et le commerce de chapeaux en Panama, Brésilien et paille, ainsi que de tout autre article qui se rattache à cette industrie.

Pour la durée des trois premières années sont nommés par les présentes, membres, du Conseil de surveillance :
1° sieur Lazare Müller, négociant, demeurant à Luxembourg ;
2° sieur Louis Ruth, notaire, de résidence à Mersch ;'
3° sieur Joseph-Jules Reuter, négociant, demeurant à Luxembourg ;
4° sieur François Reuter, professeur à l'Athénée, demeurant à Luxembourg;
5° sieur Jean-Baptiste Ferron, chapelier à Luxembourg;
6° sieur Joseph Simons, ingénieur à Gasperich ;
7° sieur Henri Duscherer, receveur de l'enregistrement à Mersch.

Le Conseil de surveillance dont mention à l'art. 10 sera composé des
membres dénommés en l'art. 21, à l'exclusion des sieurs Muller, Ruth et Joseph Reuter, qui sont à remplacer par trois autres membres à élire par la première assemblée générale.
Sont intervenues au présent acte les personnes ci-après désignées, lesquelles déclarent avoir reçu lecture et communication de l'acte et des statuts ci-dessus et y adhérer.
Ces intervenants sont:
1° M. Joseph Simons, ingénieur, demeurant à Gasperich, souscripteur pour dix actions ;
2° M. Jean-François Reuter, professeur, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour dix actions;
3° M. François Maréchal, agent comptable, demeurant à Mersch, souscripteur pour cinq actions;
4° M. Louis Wehenkel, fils, pharmacien, demeurant à Mersch, souscripteur pour dix actions;
5° M. Henri Duscherer, receveur de l'enregistrement et des domaines, demeurant à Mersch, souscripteur pour dix actions;
6° M. Jean-Bernard Troquet, fabricant de chapeaux, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour cinq actions ;
7° M. Jacques Troquet, jeune, fabricant de chapeaux, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour cinq actions ;
8° M. François Berger, banquier, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour dix actions ;
9° M. Jean-Georges dit Jean-François Eydt, architecte, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour cinq actions ;
10° M, Jean Joris, imprimeur-éditeur, demeurant a Luxembourg, souscripteur pour deux actions;
11° M. Jean-Baptiste Ferron, fabricant de chapeaux, souscripteur pour vingt actions;
12° M. Nicolas Hahn, négociant, demeurant à Mersch, souscripteur pour vingt actions;
13° M. Nicolas Langers, rentier, demeurant à Mersch, souscripteur pour vingt actions ;
14° M. Edouard Welter, candidat-notaire, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour cinq actions;
15° Le susdit Joseph-Jules Reuter, agissant encore au nom et comme se portant fort de
a) M. Reuter - Julia, médecin, demeurant à Luxembourg, souscripteur pour vingt-cinq actions ;
b) MeIle Julie Reuter, mineure, sans état à Luxembourg, pour cinq actions ;
c) M. Grégoire Julia, receveur de l'enregistrement a Arlon, souscripteur pour cinq actions ;
16° M. Félix Worms, sus-qualifié, agissant encore au nom et comme se portant fort de
a) Mme Emilie Nètre, veuve Raphaël Worms, rentière, demeurant à Paris, pour vingt actions ;
b) M. Alphonse Worms, négociant, demeurant à Luxembourg, pour cinq actions ;
c) La raison sociale Olivier Müller et Compagnie, négociants à Paris, pour dix actions ;
d) Alphonse Baraguay, fabricant à Paris, pour cinq actions.

Félix Worms, directeur-gérant

La Société Reuter, Worms et Comp. dont les uniques associés sont les comparants, apporte, suivant inventaire à établir d'après ses livres par le Conseil de surveillance, modifié d'après l'article transitoire I I , à la nouvelle Société créée par les présentes, son mobilier, ses machines, ses matières brutes et fabriquées, et en général tout ce qui fait partie de son établissement.

Les frais et dépenses qu'elle a faits pour l'introduction de cette nouvelle industrie, ainsi que pour l'installation des différents ateliers et l'apprentissage' des ouvriers et tresseuses lui seront payés en actions de la nouvelle Société, de même que le montant de l'inventaire dont il s'agit au paragraphe 1er du présent article; ces frais et dépenses sont également fixés par le Conseil, modifié par l'article transitoire II.

Pour indemniser la Société fondatrice Reuter, Worms et Comp. de ses peines et de son initiative, il lui sera alloué quatre pour cent sur les bénéfices nets.
Les médailles que la Société Reuter, Worms et Comp. a remportées dans des expositions industrielles deviennent propriété de la nouvelle Société.

   
   
 

Arrêté royal grand-ducal du 11 mai 1872, approuvant les statuts modifiés de la Société anonyme La Panama. Nous GUILLAUME III, par la grâce de Dieu,
Roi des Pays-Bas, Prince d'Orange-Nassau, Grand- Duc de Luxembourg, etc., etc., etc.;
Vu l'expédition authentique d'un acte reçu le 8 mars 1872 par le notaire M. E. Rausch de Luxembourg, contenant des modifications aux statuts de la Société anonyme établie à Luxembourg sous la raison sociale : La Panama, manufacture luxembourgeoise de chapeaux de paille;

La valeur nominale de chaque action est réduite à deux cent cinquante francs et, par conséquent, le capital social à deux cent cinquante mille francs.

Fait et passé à Luxembourg, en l'étude, le 8 mars 1872, en présence des sieurs Jean Gottfring, fabricant de chaises, et Charles Buster, cordonnier, demeurant tous les deux à Luxembourg, témoins pour ce requis qui ont signé avec M. le comparant et le notaire.

(Signés) N. Hahn , Buster, Jean Gottfring, Eug. Rausch.

   
1872

Heute Morgen fand der Pförtner der Strohhutfabrik « La Panama » im Hofe der Fabrik, früher Maria-Theresien Caserne ein fremdes Individuum todt liegen, welches von dem etwa 4 Meter hohen Wall, welcher an den Hof stösst, herunter auf den Kopf gefallen.

(LW: 6.12.1872)

   
? Arrêt de la production - Einstellung der Produktion
22.9.1880 Alphonse Worms, négociant; co-fondateur de l'association anonyme dite «Casino de Luxembourg»
   
 

 



11: Theresien-Caserne, Luxemburg - 1869 - Plan der ehemaligen Bundesfestung Luxemburg. In: Geschichte der Festung Luxemburg seit ihrer Entstehung bis zum Londoner-Traktate von 1867. Mit besonderer Rücksicht auf die strategische Bedeutung und die kriegsgeschichtlichen Ereignisse dieses Platzes, von J. COSTER, Königlich Preuβischer Oberstlieutnant der Artillerie zur Disposition. Nebst einem Plan mit sämtlichen Festungswerken. Druck und Verlag von V. Bück. Luxemburg. 1869. (185 Seiten, 1 Plan). (Collection Philippe Aschman)

5: Küche
6: Artillerie Wagenhaus
7: Genie Direction
8: Commandantur
9: Hauptwache
10: Artillerie Wagenhaus
11: Theresien-Caserne



h = Theresien-Kaserne - 1850 - Plan von Luxemburg mit Einzeichnung der drei ursprünglichen Enceinten von 963, 1050 & 1393 aber mit Weglassung aller jetzigen Festungswerke. Gezeichnet von Friedr. Wilh. Engelhardt, 1850 (Collection Philippe Aschman)

 

Bibliographie

Liens / Links
Stoff- a Kleederfabriken zu Lëtzebuerg - Draperies et fabriques de confection au Luxembourg - Stoff- und Kleiderindustrie in Luxemburg

This is not the official page of this company. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo